Monsieur Franck LEBOURGEOIS
8 juillet 2019
Monsieur Gilbert Jacques ROUCHI
23 juillet 2019

J’apprends le décès de mon professeur préféré de l’Université de
Nanterre, qui m’a formée à la philosophie, jusqu’au DEA et aux concours
du professorat… Je suis d’autant plus profondément émue que nous avions
l’habitude, pendant des années, de nous retrouver à déjeuner au
restaurant, de correspondre par lettre sur la scène philosophique,
l’actualité… Puis perdus de vue, la vie… C’est en faisant une recherche
sur internet pour suivre ses dernières publications que j’ai appris la
nouvelle… S’il nous faisait rire avec ses facéties à la préparation des
oraux de Capes et d’Agrégation, farouchement opposé à son collègue qui
animait la séance avec lui, il était à mes yeux un grand inquiet de Dieu
: réfractaire aux religions instituées, il semblait chercher Dieu à
travers la philosophie, tout en redoutant Sa rencontre. Un esprit de
génie, aussi à l’aise avec la raison qu’avec l’intuition; rare qualité
chez un philosophe.
Le voilà à présent face au Grand Mystère qui le tourmentait tant…
Adieu cher Mr Caussat, merci pour tout.

Toutes mes condoléances à sa famille,

Sabine Le Blanc